Home À LA UNE Près de 320 millions d’Africains subsahariens n’ont pas accès à l’eau potable

Près de 320 millions d’Africains subsahariens n’ont pas accès à l’eau potable

104
0
SHARE

Plus de 319 millions d’Africains subsahariens n’ont pas accès à l’eau potable, selon un rapport du Conseil mondial de l’eau établi à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau ce 22 mars de chaque année, et publié sur son site web.

Par Nassim Mecheri

« Le non accès à l´eau est responsable de famines, de guerres et de migrations incontrôlées et irrégulières, non seulement dans les régions directement impactées telles que l´Afrique, l´Asie du Pacifique ou certaines parties d´Amérique Latine, mais aussi en Europe et en Amérique du Nord », a indiqué le rapport ajoutant que 75% des conflits et guerres mondiaux sont dus au manque de ressources en eau.

Parmi les régions affectées, la Papouasie-Nouvelle-Guinée a le niveau d’accès le plus bas avec seulement 40% des habitants ayant accès à l´eau, suivie par la Guinée équatoriale (48%), l´Angola (49%), le Tchad et le Mozambique (51%), la République Démocratique du Congo et Madagascar (52%) et l´Afghanistan (55%).

« Dans le monde, le coût total de l’insécurité hydrique pour l’économie mondiale est estimé à 500 milliards de dollars par an. En tenant compte de l’impact sur l’environnement, ce chiffre pourrait atteindre 1% du PIB mondial », a précisé le Conseil mondial de l’eau.

Le Conseil mondial de l’eau invite tous les gouvernements à se concentrer sur les questions relatives à l’eau et les encourage à consacrer une part significative de leur budget à des projets permettant de généraliser l´accès à l´eau potable, réaffirmant que « l’accès des populations à l’eau et l’assainissement sont des priorités clés pour les gouvernements régionaux et locaux en vue d’atteindre l´objectif de développement durable des Nations Unies ».

Plus de 90% des eaux usées du monde ne sont pas traitées et sont rejetées dans l´environnement, alors que plus de 923 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable, et 2,4 milliards de personnes n’ont pas de services d’assainissement adéquat.

Selon le Conseil mondial de l’eau, un enfant sur cinq âgé de moins de cinq ans meurt prématurément chaque année de maladies liées à l’eau et près de 40% de la population est déjà confrontée à une pénurie d’eau, chiffre qui pourrait atteindre 66% de la population en 2025.

En outre, environ 700 millions de personnes vivent dans des zones urbaines sans toilettes sûres. « Le monde n’a pas atteint son objectif d’assainissement et a laissé 2,4 milliards de personnes sans installations d’assainissement modernes. Il est impératif que toutes les nations continuent de travailler à l’assainissement de l’eau. Pour chaque dollar investi dans la sécurité de l´eau, on estime à 4,3 dollars (300%) le retour sur investissement sous forme de réduction des coûts des soins de santé pour les individus et la société », a déclaré le président de ce Conseil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here