Home À LA UNE La Chine lance son plus grand projet africain au Maroc

La Chine lance son plus grand projet africain au Maroc

178
0
SHARE

La Chine va investir dans la construction d’une cité intelligente au Maroc, un protocole d’accord a été signé avec le groupe chinois Haite, dans la ville de Tanger en présence du roi Mohamed VI.

Par Nassim Mecheri

Baptisé « Cité Mohammed VI Tanger Tech », ce projet colossal est installé sur 2000 hectares,    fait suite à un mémorandum d’entente signé, en mai 2016 entre la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe Haite, et BMCE Bank, l’objectif étant de créer une nouvelle ville intelligente internationale respectueuse de l’environnement, « intégrant l’habitabilité, l’industrie et la vitalité de l’innovation », poursuit le même média. Montant de l’investissement : 1 milliard de dollars sans l’apport des entreprises chinoises qui s’y implanteront. « Cette nouvelle ville contribuera de manière harmonieuse à l’essor rapide des activités à Tanger et dans la région nord du royaume », affirme l’agence officielle marocaine MAP.

Le projet va permettre la création de 100.000 emplois, dont au moins 90.000 reviendront de droit aux habitants de la région de Tanger. La nouvelle ville intelligente implique l’implantation de pas moins de 200 entreprises chinoises activant dans divers secteurs, à savoir : l’automobile, l’industrie aéronautique, les pièces de rechange d’aviation, l’information électronique, les textiles, la fabrication de machines et d’autres industries.

Pour le président du groupe chinois Haite, Li Biao, le Maroc « occupe une position de premier plan » des destinations sur lesquels lorgnent les opérateurs chinois. Globalement, cet investissement « atteindra 10 milliards de dollars » dans dix ans, d’après lui.  Les produits seront exportés en Europe et en Afrique.

« Les opérateurs économiques chinois sont à la recherche de plateformes compétitives. Et ils ont choisi le Maroc comme l’une de ces plateformes » s’est réjoui le ministre de l’Industrie Moulay Hafid El Alamy dans une déclaration à l’AFP.

En septembre dernier, l’avionneur américain Boeing avait annoncé la création d’une zone industrielle spécialisée pour ses sous-traitants, dans la même région. Porte du Maroc vers l’Europe, l’Atlantique et la Méditerranée, Tanger se veut un hub industriel depuis la création d’une zone franche et d’un port en eaux profondes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here