Home À LA UNE JURISCOPE : service d’avocats africains à la demande, une première en...

JURISCOPE : service d’avocats africains à la demande, une première en Afrique!

113
0
SHARE

L’avenir du droit réside ici. Imani, premier service d’avocats à la demande à grande échelle en Afrique, a lancé ses opérations depuis Johannesburg. Imani propose des solutions juridiques sur mesure et à la demande à travers le continent africain et dans tous les secteurs économiques, puisant dans un grand vivier d’avocats compétents et qualifiés ayant une expérience dans de grands cabinets.

Les clients juridiques africains exigent un modèle de pratique rentable et transparent. Avec une gamme de prix adaptée aux besoins du client et un modèle de service adapté à chaque cas, Imani peut apporter un soutien en toutes circonstances, que ce soit pour fournir des avocats spécialisés en droit des contrats, réviser des documents relatifs à un litige ou à une diligence raisonnable, proposer une représentation spécialisée dans le pays ou faire appel à des conseillers juridiques en externe.

« En travaillant comme conseillère juridique à travers l’Afrique, j’ai pu observer directement la nécessité d’une offre agile et flexible spécifiquement conçue pour les clients et leurs besoins. Nous continuons de voir beaucoup de potentiel et d’investissement dans la représentation juridique en Afrique. La manière de penser d’Imani, hors des sentiers battus, permet de saisir les opportunités d’une manière qui convient à tous, ce qui est impossible avec une approche juridique traditionnelle. » précise Tiyani Majoko, directrice exécutive d’Imani.

Imani devrait se concentrer en premier lieu sur le développement de relations avec les grandes entreprises sud-africaines puis se développerait dans toute la région subsaharienne et cibler les économies au développement rapide comme le Ghana, la Guinée équatoriale, l’Angola, la Côte-d’Ivoire, le Nigeria et le Kenya. Après cela, le groupe prévoit de s’étendre dans les marchés à fort potentiel à court terme comme le Mozambique, le Congo, le Botswana, le Cameroun, le Gabon et la Tanzanie au cours des 12 mois suivants.

« L’objectif d’Imani est de transformer le paysage juridique africain de la même façon que des cabinets comme Lawyers on Demand et Axiom ont été pionniers du modèle en Europe et en Amérique du Nord. » précise encore Me Majoko.

Imani recrute initialement 60 avocats et prévoit un vivier de compétences de 400 avocats au cours des 16 prochains mois. Les sociétés en Afrique font face à une pression des coûts considérable et cherchent une représentation juridique abordable qui ne transige pas sur la qualité de ses conseillers juridiques. Imani propose ainsi un ensemble flexible de solutions répondant rapidement et de manière rentable à une charge de travail croissante et aux contraintes budgétaires. Les avocats Imani peuvent travailler avec leurs clients sur site ou à distance, et s’appuyer sur de nombreux modèles flexibles tels que les détachements, le travail de rotation, des projets spéciaux ou des supports flexibles. C’est l’expertise sans les frais indirects.

« Il était temps pour une entreprise comme Imani d’entrer sur le marché africain et de remettre en question les méthodes juridiques conventionnelles »,affirme Gontse Moseneke, directeur exécutif d’Encha Group, une société de placement axée sur l’Afrique ayant des intérêts dans l’immobilier, l’industrie gazière et pétrolière et la technologie, dont certains sont cotés à la JSE, la Bourse de Namibie et sur le marché AIM de la Bourse de Londres. « Lorsqu’un service combine les normes les plus élevées d’un grand cabinet d’avocats et la flexibilité et le coût rentable d’une représentation juridique à distance, cela présente une proposition de valeur unique où toutes les parties l’emportent. »

Les équipes qualifiées de spécialistes Imani étendront leur soutien dans les domaines de pratique suivants : fusions et acquisitions, gouvernance d’entreprise et conformité, banque et finance, énergie, industrie pétrolière et gazière, industrie minière, droit du travail, conseil concernant la Broad Based Black Economic Empowerment (l’émancipation économique de la population noire), les contrats et les services commerciaux généraux.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here