Home International France : le gouvernement en guerre contre l’humoriste Dieudonné

France : le gouvernement en guerre contre l’humoriste Dieudonné

Alors que depuis plusieurs années ses sketchs sont régulièrement dénoncés, le gouvernement français a décidé de tout faire pour empêcher Dieudonné de se produire en spectacle.

218
0
SHARE
(Crédits: Wikimedia Commons)

C’est une décision salvatrice pour les uns, une censure pour les autres. Le gouvernement français a jeté un pavé dans la mare en se prononçant pour l’interdiction des spectacles de l’humoriste d’origine camerounaise, Dieudonné M’Bala M’Bala. Alors qu’il doit en principe débuter une tournée dans tout le pays, c’est le ministre de l’Intérieur français, Manuel Valls qui a décidé en premier lieu de mener le combat contre l’humoriste. Il a reçu le soutien de son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault et a donc envoyé une circulaire aux préfets rappelant qu’il était de leur ressort d’interdire « un spectacle pour risque de troubles à l’ordre public ». S’il ne s’agit pas officiellement d’une interdiction, illégale au regard de la liberté d’expression, cela ressemble fort à une tentative. Le gouvernement cherche selon ses propres termes, a « empêcher la banalisation des propos antisémites ». Ce n’est pas la première fois que Dieudonné fait l’objet d’une interdiction de se produire, mais à chaque fois les villes ont été déboutées par la justice. C’est donc un sujet extrêmement sensible sur lequel l’Etat français s’est engagé.

Ce qui est reproché à l’humoriste concerne principalement ses propos et ses gestes ouvertement provocateurs. Dans son dernier spectacle « Le Mur » il s’attaque aux personnes de confession juive, dans des termes « antisémites et infamant » selon le ministre de l’Intérieur. Depuis plusieurs années Dieudonné s’attaque à l’Etat d’Israël et ses représentations donnent bien souvent lieu à une diatribe à l’encontre de Tel Aviv et des juifs. Il n’hésite d’ailleurs pas à crier au complot disant en être la victime. Pour l’heure les manifestations de soutien en faveur de Dieudonné se multiplient mais celles contre lui également. La France est aujourd’hui divisée entre nécessité d’interdire toutes tribunes antisémites, sous couvert de spectacle humoristique, et la liberté d’expression, principe si cher au pays.

Reste que Dieudonné pourrait, cette fois, ne pas gagner sa bataille pour faire débouter les villes qui interdisent son spectacle. L’humoriste a été condamné sept fois pour incitation à la haine raciale, ce qui pourrait jouer contre lui.

Louise Diallo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here